Quand les cambrioleurs s’attaquent aux charnières de votre porte ?

Rate this post

Quand les cambrioleurs s’attaquent aux charnières de votre porte ?

Si les systèmes de verrouillage sont de plus en plus résistants, les cambrioleurs eux sont de plus en plus imaginatifs pour forcer l’entrée de votre habitation. Si la serrure est trop résistante, les délinquants n’hésiteront pas à rechercher d’autres faiblesses dans votre système de protection. Les charnières de votre porte peuvent alors être identifiées comme un point de faiblesse récurrent. Un simple pied de biche suffira bien souvent à « dégonder » une porte. Des solutions existent, et votre serrurier pourra vous conseiller en fonction de vos attentes et de la configuration des lieux.

Les cambriolages, des techniques choisies pour profiter des faiblesses de vos équipements

Les cambrioleurs s’adaptent aujourd’hui aux équipements de protection qu’ils rencontrent. Même si la plupart des cambriolages ont encore lieu par la porte d’entrée (plus de 8 fois sur 10), les techniques utilisées sont diverses. Ainsi, les délinquants pourront décider de s’attaquer à la serrure. Mais parce que les Français sont de plus en plus souvent équipés avec des serrures de sécurité, certifiées A2P, les cambrioleurs ont de plus en plus de mal à forcer ces systèmes de verrouillage. Si vous n’avez pas encore installée une serrure dite de sécurité, demandez un diagnostic de sécurité et un devis de remplacement de vos serrures à votre serrurier.

Si la serrure est trop résistante, les cambrioleurs pourront alors privilégier de s’attaquer directement à la porte en la défonçant littéralement afin de créer une ouverture. Mais ils pourront aussi préférer s’attaquer aux charnières de la porte en ciblant le côté de la porte qui pivote. Ce « dégondage » est en théorie relativement aisé avec un pied de biche, que les cambrioleurs inséreront entre la porte elle-même et le bâti de celle-ci.

Le « dégondage », quand votre serrurier peut vous proposer une sécurisation optimale

En s’attaquant à ces charnières de la porte, on parle de paumelles, les cambrioleurs ciblent une des parties qui peut se révéler être une des plus faibles de votre système de protection. Il faut savoir, que le temps à forcer ces charnières est très court, et qu’en règle générale, il faut moins de deux minutes à des cambrioleurs avisés pour forcer de cette manière une porte traditionnelle. Votre serrurier disposera de plusieurs solutions pour parer à cette éventualité.

Il pourra vous proposer l’installation de renforts de paumelles ou renfort de charnières. Ces dernières viendront renforcer la protection de cette partie de votre bloc-porte. L’installation de tels renforts sera cependant inutile si vous possédez une porte en bois, puisque cette dernière pourra toujours être dégondée, avec le même outillage, en un temps record. C’est alors que votre serrurier pourra vous conseiller le changement de bloc-porte, afin de solutionner cette lacune dans votre système de protection. Bien évidemment, ces protections supplémentaires apportées à la charnière de vos portes doivent être prises sans négliger le renforcement de la sécurité de vos serrures.

Se protéger des cambriolages, une mission pour les serruriers

Ce sont des solutions qui renforcent votre protection. Mais il existe des solutions plus efficaces encore, comme par exemple si vous optez pour le blindage de porte sur paris ou même la pose d’une porte blindée. Dans ce cas-là, c’est la porte et tout son bâti qui vont être renforcés. Des plaques d’acier rendent la porte plus résistante, alors que les paumelles sont soudées au bâti de la porte. Ces moyens permettent de se protéger contre le dégondage avec un pied de biche mais aussi contre l’utilisation d’une masse pour faire un trou dans la porte. Il n’est pas étonnant, que certaines compagnies d’assurance proposent des garanties étendues ou des cotisations minorées pour celles et ceux, qui se décident pour ces solutions de blindage de porte.

Demandez un devis à votre serrurier pour pouvoir vous protéger de toutes les techniques recensées et utilisées par les cambrioleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *